Résidence hôtelière au bord de l’Océan Atlantique

Résidence hôtelière Anna

Située dans le centre de Soulac-sur-Mer, à 500 mètres de l’Océan Atlantique, la Résidence hôtelière Anna vous propose des locations d’appartements pour vos vacances. Cette résidence de charme dispose également d’une connexion internet wifi et d’un parking privé gratuits.
Nos appartements sont insonorisés et adaptés aux personnes à mobilité réduite. Tous disposent d’une chambre meublée, d’une salle de bain avec douche, ainsi que d’une cuisine aménagée et équipée. Certains sont proposés en rez de jardin, les autres au 1er étage et accessibles par ascenseur.
La Résidence hôtelière Anna est idéale pour une location de courte durée, pour vos vacances ou vos week-ends. La location à l’année est également possible sous certaines conditions.
Visitez nos appartements et réservez en ligne votre location de vacances.
Des informations pour des séjours temporaires ou permanents sont également disponibles pour l’accueil des seniors.

 

 

 


 

 

Soulac-sur-Mer

Partie intégrante de l’ancienne province de Guyenne (nord de la Gascogne), dans la partie septentrionale de la péninsule du Médoc, Soulac-sur-Mer s’inscrit dans le périmètre des Landes de Gascogne, de la forêt des Landes, et dans le prolongement de la pointe de Grave. Ses habitants sont appelés les Soulacais.
C’est la troisième ville du canton du Nord-Médoc, derrière Lesparre-Médoc et Pauillac. Forte de 2 523 habitants (en 2013), cette station balnéaire et climatique bénéficie également de la présence sur son territoire d’une vaste pinède, de quatre plages de sable fin, d’un casino et d’infrastructures touristiques et commerciales.

Elle n’est distante que de 12 kilomètres de Royan, que l’on peut rejoindre toute l’année par un service de bacs. Elle se situe à 86 kilomètres au nord-ouest de Bordeaux. En plus de ses fonctions touristiques, Soulac est un petit pôle commercial et de services exerçant son influence sur les communes avoisinantes (supermarchés, zone d’activité, etc.) ; la ville possède en outre un petit port ostréicole, le port de Neyran.

Une architecture typiquement soulacaise

Important port sur la Gironde au Moyen Âge, la cité est alors une étape sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. De nombreux pèlerins font étape dans la basilique Notre-Dame, avant de poursuivre par le chemin de Soulac. À la fin de la guerre de Cent Ans, l’armée de secours envoyée par le roi d’Angleterre Henri VI et commandée par John Talbot y débarque.

Progressivement envahie par les dunes, la cité entre dans une période de déclin. Elle n’en sort finalement qu’au XIXe siècle, du fait de la mode des bains de mer, dont on a découvert les vertus curatrices; de même que l’influence bénéfique des émanations des pins, notamment sur les maladies respiratoires. Villas balnéaires et immeubles bourgeois, mais relativement modestes, émergent alors des dunes. Ils formeront l’embryon de la ville actuelle, qui prend son plein essor en 1874, avec l’arrivée de la ligne du Médoc.

 

Demande d’infos :

Pour toute demande concernant nos locations de vacances ou l’accueil seniors, merci de compléter le formulaire de contact.